Google Website Translator Gadget

lundi 30 avril 2012

coûts de production des cultures maraichères

Les productions maraîchères, arboricoles et floricoles, c'est-à-dire l'horticulture au sens large du terme- et non pas le jardinage au sens strict- sont caractérisées par :
•  Un besoin élevé en capitaux pour créer une unité de production viable et rentable,
•  Un besoin également élevé en main d'œuvre pour faire fonctionner l'entreprise horticole,
•  Mais aussi un revenu élevé par hectare.
- Un ha de tomate sous serre, par exemple, nécessite un capital de près de 500.000 DH par campagne, plus de 1.200 journées de travail et peut procurer un bénéfice de 70 à 100 mille DH, soit un taux de rentabilité de 14 à 20 %.
Un ha de tomate industrielle de plein champ, par exemple, nécessite des charges de près de 12 à 15 mille DH (réellement dépensés par le producteur, sans compter les avances de l'usine, en nature et en argent) et permet une marge nette de 8 à 10 mille DH, soit un taux de rentabilité de 53 à 83 % sur une période de 4 à 5 mois. 
Ahmed Skiredj
Enregistrer un commentaire